Un DJ Professionnel

4 décembre 2011 | 1 - Un DJ professionnel | admin | No comments

notre culture et répertoire musicaux nous permettent de servir au mieux les exigences de tous les publics.

nous définissons avec vous la programmation lors de rendez-vous précédant le jour J afin que celle-ci corresponde pleinement à vos attentes.

exit les « playlists » impersonnelles et établies, notre réactivité et notre intuitivité nous permettent tout au long de votre soirée de nous adapter au public pressent sur la piste de danse.

une demande de titres particuliers, y compris de vos hôtes s’ils souhaitent des morceaux précis,  pourra être satisfaite en temps réel grâce a notre installation entièrement informatisée.

la programmation musicale générale est sobre et sans animation, sauf demande ou souhait particulier de votre part.  notre prestation est essentiellement musicale et se décline comme suit :

des débuts calmes mais toujours dansants, puis se modernisant au fur et à mesure de la soirée pour souvent se terminer en ‘dancefloor’…

n’hésitez-pas à nous demander une liste de titres dont nous sommes coutumiers afin de découvrir notre univers…

nous nous tenons à votre disposition pendant toute la durée de la prestation pour assurer la musique d’ambiance (en fond sonore) ainsi que la gestion des micros pour d’éventuels discours, chants ou toutes autres animations que nous aurons auparavant définies avec les personnes que vous nous aurez indiquées (témoins, famille, amis,…)

Nous pouvons également sonoriser votre cocktail (même extérieur) via une sonorisation mobile… souvent sur des styles plutôt Jazz, Jazzy ou lounge.

Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter (contact@majestic-events.net).


Comment choisir un DJ ?

Il existe sur notre région un grand nombre de « DJ »… Je vais donc vous donner quelques conseils pour faire le bon choix !

Le DJ est il déclaré ?
Ce n’est pas la première question qui vous viendra à l’esprit et pourtant c’est la première que vous devez vous poser !
Ce n’est pas parce que votre DJ possède un site internet et qu’il a pignon sur rue qu’il a le droit d’exercer.
Votre DJ doit impérativement être déclaré en nom propre, SARL, SA… en aucun cas il ne peut exercer sous une forme d’association loi 1901.

Que peut-il se passer si vous choisissez un DJ non déclaré ? ou en association loi 1901.

1. Vous n’aurez aucune garantie juridique : en cas de litige, de désistement, en cas d’accident (rupture de charge sur pont d’éclairage, chute d’une enceinte, d’un projecteur, incendie, court circuit électrique).
2. Vous êtes juridiquement responsable : en tant qu’employeur d’un DJ animateur non déclaré, vous êtes passible d’une amende de 45000€ et de trois ans d’emprisonnement.

Comment vérifier si votre DJ est déclaré ?
Vérifiez si le RCS existe bien sur le site de l’INSEE. Vous trouverez ce numéro en bas de page a droite ou demandez le au DJ. Puis saisissez le sur le site de l’INSEE dans la case N° DE SIREN (ou RCS).
Si vous faites le test avec le numéro SIREN 512136227 vous retrouverez toutes les infos sur MAJESTIC Events.

Votre DJ doit vous faire avant tout un devis puis un contrat
Le Devis est obligatoire à partir de 150 euro.
Il doit être obligatoirement mentionné sur le devis le nom de l’entreprise, sa raison sociale, l’adresse du siège social, le numéro de téléphone mais surtout c’est impératif le numéro Siren ou RCS.
Ensuite le contrat va formaliser votre réservation et va surtout engager le DJ.

Vous devez avant tout savoir quel DJ viendra animer votre soirée
Certaines entreprises vous proposent des rendez-vous avec le gérant, puis le jour J il dispatche un DJ que vous n’avez jamais rencontré : A ÉVITER impérativement !

Quelques détails à préciser avant de signer
Le matériel : le DJ doit vous décrire avec précision le matériel qu’il utilise. Préservez-vous également qu’il en a secours en cas de panne pendant la soirée.
Les horaires : vous devez savoir à quel heure le matériel sera installé et a quelle heure le DJ commencera à le démonter.

Le DJ doit impérativement vous rencontrer avant votre soirée
Quelques mois ou quelques jours avant votre soirée, vous devez impérativement rencontrer votre DJ. Ce RDV Physique (ou téléphonique si vous ne pouvez pas vous déplacer) vous permettra :
1. de rencontrer votre DJ : le personnage doit correspondre à ce que vous recherchez. Il y a de vrais clowns pas drôles, des timides…Il sera peut être encore temps de changer de prestataire…
2. de choisir votre type de prestation : principalement les genres musicaux souahités
3. de choisir les titres des moments forts (entrée des mariés, arrivée du gâteau, ouverture de bal, etc…)

Ce RDV vous permettra d’être plus zen le jour J et de profiter de votre soirée ! Ce RDV est indispensable pour un mariage !

Le choix de la musique
Votre DJ doit impérativement adapter son répertoire musical à votre goût et à celui des invités. Bien sûr il y a les indispensables pour un mariage afin de satisfaire toutes les générations mais il y a des styles que le DJ peut éviter à la demande des mariés.
Un invité peut également souhaiter un titre particulier. Si le moment est propice, si le public est réceptif et si le DJ possède le titre pourquoi refuser la diffusion…

N’oubliez jamais que c’est votre soirée. Le DJ doit vous faire plaisir mais pas se faire plaisir avec ses titres préférés…

Tout sur la SACEM
– Faut-il payer des droits pour des animations musicales lors d’un mariage, un anniversaire, une fête de famille ?
Dès lors qu’il existe une communication des oeuvres au public, il convient d’obtenir l’autorisation des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et donc de faire une déclaration auprès de la Sacem.
L’organisation des mariages ou autres fêtes familiales par des particuliers est traitée de manière spécifique par la SACEM. La loi prévoit en effet (art. L 122-5-1° du Code de la propriété intellectuelle) que l’auteur ne peut interdire les diffusions musicales « privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille », ces 3 conditions devant être cumulativement réunies.

Il faut savoir à ce titre que les tribunaux considèrent qu’il faut entendre la notion de cercle de famille de façon restrictive et qu’elle ne concerne que « les personnes parents ou amis très proches, qui sont unies de façon habituelle par des liens familiaux ou d’intimité ».
En conséquence, dès lors que ces critères sont incontestablement réunis, que les organisateurs assurent par leurs propres moyens l’organisation des animations musicales, et que celles-ci ne donnent pas lieu à rémunération de la prestation fournie, la Sacem a choisi de ne pas intervenir
– Qui doit effectuer la déclaration auprès de la SACEM et payer les droits d’auteur ?
C’est à la personne qui assure l’organisation de la manifestation d’effectuer ces démarches et de payer la redevance de droits d’auteur et non pas aux D.J., musiciens ou orchestres qui sont chargés d’animer la soirée en étant rémunérés pour cette prestation. En clair le DJ ne devra en aucun cas vous facturer lui même les droits d’auteur, sinon c’est une arnaque !
PS : un restaurateur ne doit en aucun cas vous répercuter sa redevance annuelle Sacem qui ne sera pas majorée lors d’une intervention DJ imposé ou choisi. Sa redevance correspond uniquement à la musique qu’il peut diffuser dans son restaurant en semaine.
pour plus d’infos : www.sacem.fr

Pour toute question ou remarque, n’hésitez pas à nous contacter (contact@majestic-events.net).